PROJETS ET PROGRAMMES

Le CRSD a fait sa preuve dans le domaine du plaidoyer pour l’espacement des naissances dans le but d’augmenter le taux de prévalence contraceptive (TPC) au Sénégal. Il a jusqu’ici efficacement accompagné le programme de planification nationale dans sa phase de mise en œuvre. Dans un futur proche, l’organisation vise à travailler sur d’autres domaines de la santé et du développement.

Dans le cadre de ses efforts à promouvoir l’espacement des naissances pour le bien-être familial, le CRSD a entrepris plusieurs approches:

Causeries ramadanesques
Chaque année, pendant le mois de Ramadan, le CRSD organise des causeries pour sensibiliser les leaders religieux et les communautés religieuses à travers le Sénégal sur l’espacement des naissances. L’objectif visé est entre autres d’outiller un groupe d’Imams et de Oulémas du Sénégal en leur présentant l’argumentaire islamique sur l’espacement des naissances, mais aussi d’étendre le réseau de relais pour diffuser des messages sur l’espacement des naissances et son acceptation par l’islam.

Ateliers régionaux
Le CRSD a organisé des ateliers dans quelques régions du Sénégal dans le cadre de l’expansion de ces activités dans l’ensemble du territoire du Sénégal, notamment les zones considérées par le Ministère de la Santé et de l’Action sociale comme étant à faible Taux de Prévenance contraceptive et où il y a beaucoup de problèmes liés à la santé des populations, notamment la santé maternelle et infantile.

Visites de courtoisie
Les membres du CRSD ont effectué des visites aux chefs des communautés religieuses du Sénégal en vue de recueillir leurs prières pour la réussite de la mission assignée au groupe et d’introduire auprès d’eux la thématique de la santé familiale et le rôle/implication attendu des leaders religieux dans la recherche de solutions aux problèmes de la santé maternelle et de l’enfant.

Visites d’échange
Le Sénégal fait partie du Partenariat Ouagadougou, qui consiste de neuf pays francophones visant à améliorer la santé maternelle et infantile à travers la pratique de la planification familiale. Dans le but de partager les meilleures pratiques entre les religieux de ces pays, le CRSD a entrepris des visites d’échange au Maroc et en Mauritanie pour s’imprégner du travail sur la PF qui se fait dans ces deux pays au paysage socio-culturel similaire à celui du Sénégal et en même temps partager l’expérience du CRSD avec nos frères marocains et mauritaniens.

Emissions radio
Comme la plupart de Sénégalais écoutent des émissions radio, quelques membres du CRSD ont participé à des programmes religieux ou de santé où l’occasion nous été donnée de parler de l’argumentaire islamique sur l’espacement des naissances.

Causeries auprès de groupes communautaires religieux
Pour mieux cibler les femmes religieuses, le CRSD travaille conjointement avec une sage-femme d’Etat pour sensibiliser les groupes communautaires (Dahiras) sur les aspects religieux et sanitaires de la planification familiale. Des relais sont également en train d’être formés pour diffuser le message auprès des Dahiras de femmes à travers le Sénégal.