Posters

Sur le terrain au Sénégal : les influences de la religion sur la pratique de planification familiale

2017PosterSurleterrainauSenegal-page-001

Depuis 2014, le Cadre des Religieux pour la Santé et le Développement (CRSD) du Sénégal promeut les pratiques de planification familiale conformes aux enseignements religieux. L’hypothèse de départ repose sur l’idée que les chefs religieux et les communautés religieuses influencent les décisions touchant à la planification familiale et qu’il convient donc de les impliquer dans les phases de préparation et de mise en œuvre. Ce poster s’appuie sur les données qualitatives recueillies lors de l’enquête à mi-parcours en mars 2017, soulignant les influences religieuses sur la planification familiale, des décisions prises par les couples et du conseil offert par des chefs religieux. Il a été présenté à la conférence annuelle du Partenariat de Ouagadougou à Conakry, Guinée en décembre 2017 par Cheikh Saliou Mbacké, Président du CRSD, et Katherine Marshall, Directrice Exécutive du WFDD. 

 

 Au Sénégal, certaines personnes ne savent pas que disent leurs traditions religieuses sur l’espacement des naissances et la planification familiale. Depuis 2014, le Cadre des Religieux pour la Santé et le Développement (CRSD), une association inter-religieuse composée de leaders religieux sénégalais, promeut la santé maternelle et infantile et à clarifier les enseignements religieux sur la planification familiale. Ce poster donne un aperçu de la mission et des activités du CRSD, se focalisant surtout sur l’examination des enseignements islamiques sur la planification familiale par le CRSD ; les causeries pour les groupements féminins religieux communautaires ; et les visites d’échanges effectuées par le CRSD au sein de la région pour encourager l’engagement des leaders religieux dans la promotion de l’espacement des naissances et pour améliorer la collaboration entre les communautés religieuses les gouvernements et d’autres prestataires. Ce poster a été présenté à la conférence annuelle du Partenariat de Ouagadougou à Abidjan, Côte d’Ivoire en décembre 2016 par Cheikh Saliou Mbacké, Président du CRSD, et Katherine Marshall, Directrice Exécutive du WFDD.